Les Pathologies Bucco-Dentaires :
         
  Hypersensibilité des Dents     Les Parodontites
  Les Caries     Les Mycoses Dentaires
  La Plaque Dentaire     Les Aphtes
  Le Tartre     Les Abcès
  Les Gingivites     Les Blessures
Les Gencives :
La gencive est le tissu muqueux de couleur rose qui entoure les dents. Lorsqu’elle subit une agression comme une infection ou la présence de tartre, la gingivite s’installe.

Qu’est-ce qu’une gingivite ?
C’est une inflammation de la gencive, qui gonfle, devient rouge foncé et saigne au moindre contact : en se brossant les dents, en croquant dans une pomme. Fréquente, la gingivite est souvent localisée entre deux dents. Elle peut s’étendre et même se généraliser. Sans traitement elle favorise le déchaussement et peut également accélérer la perte des dents.

Quelle est son origine ?
Le plus souvent la gingivite est provoquée par la présence d’un excès la plaque dentaire qui se transforme en tartre. La plaque dentaire et le tartre sont des milieux favorables à la prolifération des bactéries, et donc à l’infection localisée de la gencive. Souvent liée à une hygiène buccale insuffisante, la gingivite est toutefois favorisée par certaines situations : grossesse, tabagisme, diabète, par des dents mal positionnées ou par une carie mal soignée...
  Traitement
Le traitement des gingivites repose sur : une amélioration de l’hygiène dentaire par le patient, un détartrage minutieux réalisé au cabinet, l’utilisation éventuelle de bains de bouche.
Nos conseils
Seule une hygiène dentaire adaptée peut vous tenir à l’écart d’une gingivite sévère. Le brossage des dents est la clé d’une bonne hygiène : 2 minutes, 2 fois par jour après les repas, avec une brosse souple en bon état et donc changée tous les 1 à 2 mois. D’autres moyens concourent à combattre la plaque et ses désagréments : le fil dentaire et les brossettes interdentaires permettent d’éliminer les débris alimentaires. Le jet dentaire est aussi un appoint intéressant, complémentaire du brossage. Nous vous recommandons d’effectuer au moins une fois par an une visite de contrôle et un détartrage soigneux. La gingivite est une inflammation de la gencive, souvent liée à un excès de tartre. Une gingivite mal soignée peut entraîner un déchaussement des dents
Les différents types de prothèses dentaires :
Quand une dent est trop délabrée, les soins conventionnels ne peuvent garantir la solidité de la dent, et dans certains cas même, votre praticien va devoir vous extraire la dent. Votre chirurgien dentiste vous proposera alors une solution prothétique adaptée à votre cas.

Les prothèses fixes :

• l'inlay-core : élément prothétique interne à la dent qui reconstitue le volume.
• la couronne dentaire : restaure la partie visible
de la dent, les dents sont vivantes ou dévitalisées.
• le bridge : il permet de remplacer une ou plusieures dents manquantes en utilisant des dents piliers. On solidarise plusieurs dents entre elles par des couronnes pour restaurer les dents manquantes qui ont du être extraites.
• l’implant : on peut poser une racine artificielle appelé implant et fixer une couronne dessus. Elles sont très confortables en bouche, c’est ce qui ressemblera le plus à vos dents Elles sont scellées, collées ou vissées.

Grâce à notre équipement Cerec, une seule séance sera nécessaire pour installer une couronne ou certains bridges de petite portée, entièrement fabriqués en céramique.

 

Les prothèses amovibles :

• les stellites : elles comportent des dents en résines reliées entre elle par une armature métallique. Elles présentent des crochets qui permettent d’accrocher l’appareil sur les dents restantes.
• les appareils résines : elles comportent des dents en résine reliées entre elle par une armature en résine rose, elles peuvent comporter des crochets pour s’attacher aux dents restantes. Quand il existe un certains nombre de dents manquantes, votre dentiste pourra vous proposer ce genre de solution prothétiques dès lors que les solutions prothétiques fixes ne pourront être entreprise dans votre bouche ( critères techniques ou financiers), un appareil remplace toutes les dents manquantes en un seul appareil haut ou bas. Ce sont des dispositifs amovibles, vous pouvez les enlever à votre gré, il y a un petit temps d’adaptation car ils sont d’une certaine épaisseur en bouche, leurs réalisations requièrent 5 séances en moyenne espacées d’une semaine.
Les prothèses dentaires sur implants :
Un implant dentaire est une racine artificielle en titane, biocompatible qui remplace la racine d'une dent abîmée ou manquante. Il sert de support à une prothèse dentaire fixe (couronne, bridge) ou de point d'ancrage à une prothèse dentaire amovible.

Examen Pré-implantaire :
Notre équipe établira un bilan clinique de votre état général et bucco dentaire. Une radiologie ou un Cone-Bean sera réalisé. Un plan d'appareil prothétique et chirurgical sera ensuite réalisé.

Mise en place de l'implant dentaire :
Cela reste une chirurgie locale, une fois l'implant mis en place, il faudra attendre que l'osthéo-intégration soit complète, ce qui varie en fonction de chaque individu. En moyenne, la pose d'une couronne définitive intervient dans les 3 mois.

Pose d'une couronne céramique définitive :
Après le contrôle de l'ostéo-intégration, soit la cicatrisation de l'implant dentaire, nous pourrons positionner la couronne définitive et ainsi retrouver l'esthétique du sourire et la fonction masticatoire.

Remplacer plusieurs dents :
Il existe trois possibilités :
• La prothèse ajointe supra-implantaire sur barre,
qui est fixée sur deux ou plusieurs implants, renforçant la tenue de votre prothèse amovible. Vous pouvez l'enlever et la nettoyer, plus besoin de colle.
• La prothèse adjointe supra-implantaire amovible,
celle-ci apporte une stabilité par la fixation d'appareil à l'aide d'ettachements entre vos implants et l'appareil.
• Le Bridge implantaire,
complet fixé sur implants dentaires constitue une solution plus durable, avec des dents de remplacment à l'aspect plus naturel, fixés sur au moins 4 implants. cette solution stimule la préservation osseuse, rétablit la fonction de mastication et conserve les sensations de goût.
 


Le Détartrage :
Avec le temps, les dents perdent de leur éclat. Outre le tartre, des facteurs externes viennent ternir la couleur d'une dentition : consommation de thé, café, cigarettes…

COMMENT SE FORME LE TARTRE ?
Après chaque repas une fine pellicule constituée de débris d'aliments, de salive et de nombreuses bactéries se forme à la surface des dents : c'est la plaque dentaire. Si elle n'est pas retirée par un brossage efficace matin et soir, la plaque dentaire se minéralise et durcit pour former le tartre. Le tartre étant très adhérent et poreux, de nombreux microbes s'installent et favorisent le développement de caries et des maladies gingivales.

POURQUOI UN DÉTARTRAGE ?
Un détartrage régulier permet de recréer un environnement sain, de renforcer l’hygiène bucco-dentaire et de prévenir l’apparition de maladies parodontales. Sur le plan esthétique, en faisant disparaître les marques de jaunissement, le détartrage associé au polissage vous permet de retrouver la blancheur de votre sourire.

 
UNE TECHNIQUE SIMPLE ET INDOLORE
Le détartrage est réalisé manuellement et/ou avec un appareil à ultrasons pour décoller tous les dépôts. Il se termine par un polissage des surfaces dentaires à l’aide de brossettes montées sur un instrument rotatif et imprégnées d’une pâte à polir, ou à l’aide d’un aéropolisseur qui pulvérise de la poudre à polir avec de l’eau.

Nos conseils : Nous vous recommandons vivement de réaliser un détartrage au moins une fois par an lors de votre visite de contrôle. Cependant, la fréquence des détartrages dépend de la rapidité avec laquelle se forme le tartre, différente pour chaque personne. Si vous le souhaitez, nous pourrons évaluer ensemble la fréquence de votre détartrage, lors de votre prochain rendez-vous.
Les avantages d'un traitement orthodontique :
La recherche d’un sourire harmonieux, le souhait de corriger des dysfonctionnements gênants d’élocution, de respiration…, trouvent leur réponse dans l’orthodontie. Un souci de santé publique, avec deux bilans bucco-dentaires prévus chez l’enfant à 6, 9 et 12 ans, souligne encore l’importance du suivi orthodontique.

La plupart des traitements orthodontiques visent à déplacer les dents pour les réaligner. Le suivi d’une croissance harmonieuse des mâchoires est un objectif majeur car il permet d’éviter les décalages ou les malpositions dentaires. Si l’objectif esthétique est essentiel, la recherche du bon fonctionnement de l’ensemble dentaire est aussi primordiale. Des dents bien alignées facilitent le brossage, évitant la formation de la plaque dentaire et des bactéries qui s’y développent. Cet entretien contribue ensuite à la protection des gencives. En outre l’orthodontie est un moyen de prévention qui permet un meilleur vieillissement de la dentition. Conserver nos dents est de plus en plus important en raison de l’allongement de la durée de la vie.

Importance de la prévention :
Une prévention éclairée, et si nécessaire des traitements précoces, vont éviter des interventions beaucoup plus lourdes à l’adolescence ou à l’âge adulte. Avoir négligé un problème orthodontique diminue la possibilité de solutions simples ou entraîne des compromis regrettables (extraction de dents définitives par exemple).
 
Progressivement d’ailleurs, des problèmes traités actuellement chez l’adulte devraient disparaître compte tenu des soins effectués maintenant dès l’enfance.

Accepter un traitement
Pour les plus jeunes comme pour les adultes il est parfois difficile d’accepter un traitement. Mais des techniques de plus en plus évoluées se sont développées, particulièrement depuis ces vingt dernières années. De nouveaux alliages plus souples, utilisés pour les appareils fixes, sont à la fois très efficaces et mieux tolérés. Les dispositifs « multi attaches », traditionnellement en acier, sont maintenant discrets voire invisibles. Les appareils amovibles sont eux aussi de plus en plus légers et efficaces grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux.

L'orthodontie invisible >
Les Régles d'Hygiène :
Idéalement deux brossages par jour sont recommandés. En pratique, deux brossages quotidiens minutieux pendant 2 minutes, permettent d’obtenir une hygiène satisfaisante, si la gencive est en bonne santé. En cas de maladie des gencives, les trois brossages quotidiens sont indispensables. Ne rien manger ni boire (à part de l’eau) après le brossage du soir.

La brosse utilisée doit être à poils souples, avec une tête de petite dimension pour accéder à tous les recoins. Des poils trop durs peuvent user votre émail de façon importante sur le long terme.
Mieux vaut un brossage doux et un peu plus long qu’un brossage agressif qui risquerait d’abîmer votre émail et vos gencives.

La brosse manuelle permet d’obtenir d’excellents résultats lorsqu’elle est bien utilisée. Certaines brosses électriques permettent d’obtenir les mêmes résultats avec un peu plus de facilité.

Brossez toujours vos dents en faisant un mouvement de la gencive vers la dent. Au début du mouvement, les poils de la brosse doivent être posés sur la gencive. Attention à bien brosser toutes les faces des dents. Les brossettes interdentaires et le fil dentaire font partie intégrante du brossage. En effet, la brosse à dents ne nettoie pas entre les dents.
  Une grande partie des problèmes dentaires (caries, déchaussements...) démarre entre les dents puisque les bactéries y stagnent. Si la gencive est en bonne santé, le passage des brossettes doit être fait une fois par jour, idéalement le soir. En cas de maladie des gencives, il peut être nécessaire de le faire 2 à 3 fois par jour. Si les espaces interdentaires sont trop étroits, les brossettes doivent être remplacées par du fil dentaire.

Pensez également à brosser la langue. Il existe des instruments spéciaux pour cela, mais la brosse à dents est suffisante. En effet la face externe de la langue est recouverte de bactéries qui peuvent contribuer, notamment, à une mauvaise haleine.

Les hydropulseurs peuvent être utilisés en complément de la brosse. Ils peuvent être utiles pour enlever des débris alimentaires et faire un massage des gencives. Cependant leur action est insuffisante pour décoller les bactéries de la plaque dentaire, et ils ne remplacent en aucune façon la brosse à dent, ni les brossettes interdentaires.

Le dentifrice doit être fluoré pour vous protéger des caries. A chaque âge correspond un dosage en fluor. Dans certains cas, un dentifrice spécifique peut être conseillé.
Prendre rendez-vous en ligneDoctolib